le blog des sisters

< Retour
Anémie pendant les Règles : Tout Savoir pour Mieux la Gérer
SANTÉ ET RÈGLES  | Jan, 2020

Anémie pendant les Règles : Tout Savoir pour Mieux la Gérer

Partager :

L’anémie touche 25% de la population mondiale selon l’Organisation mondiale de la santé. Ce problème peut avoir de multiples causes et concerne surtout les femmes. Nous en souffrons plus que les hommes, car nous sommes plus sujettes aux carences. Nos réserves de fer s’épuisent plus vite, et chaque mois survient un facteur particulier qui réduit les globules rouges du sang : les menstruations. Ainsi, anémie et règles peuvent être intimement liées, surtout en cas de règles abondantes mais aussi en cas de spotting. Heureusement, des traitements médicaux existent. Il est également possible de prévenir cette maladie par une alimentation adéquate et une bonne hygiène de vie. Focus.

Qu’est-ce que l’anémie et quels en sont les différentes formes ?

L’anémie est un problème sanguin caractérisé par une insuffisance des globules rouges. Ces derniers servent à transporter l’oxygène vers tous les organes. Ils sont donc indispensables au bon fonctionnement du corps dans son ensemble, raison pour laquelle les personnes anémiques présentent souvent un état de fatigue généralisée.

Une personne souffre d’anémie lorsque le taux d’hémoglobine dans le sang est inférieur à 12 g/L chez la femme ou 13 g/L chez l’homme. Pour établir le diagnostic, il est nécessaire de réaliser un hémogramme ou une numération-formule sanguine (NFS) pour établir le taux d’hématocrite et le taux d’hémoglobine dans le sang.

Il existe principalement deux types d’anémies :

  • L’anémie centrale causée par une anomalie de la production des globules rouges ;
  • L’anémie périphérique due à la perte ou la destruction des globules rouges.

On distingue également différentes sortes d’anémies selon leurs causes.

L’anémie ferriprive

C’est le type d’anémie le plus fréquent, il est dû aux carences en fer ou à une mauvaise absorption du fer par l’organisme. L’anémie ferriprive peut survenir à la suite d’une alimentation carencée ou des menstruations abondantes. Anémie et règles sont alors liées car les saignements menstruels trop importants finissent par entraîner un manque de fer. Ainsi, chez la femme souffrant de ménorragie ou hyperménorrhée, les menstrues peuvent entraîner une anémie.

L’anémie causée par une maladie chronique

Les maladies inflammatoires, la maladie de Crohn et le cancer peuvent provoquer une réduction de l’hémoglobine dans le sang. Ce type d’anémie touche également les patients atteints d’insuffisance rénale, car les reins ont du mal à produire l’érythropoïétine, hormone stimulant la production de globules rouges.

L’anémie due à un manque de vitamines

Lorsque l’organisme est en manque de vitamines B12 et B9 (acide folique), il ne peut plus produire des globules rouges normaux. Ces derniers sont déformés et deviennent plus gros. L’anémie par carence de vitamines peut être causée par un apport alimentaire insuffisant ou une mauvaise absorption au niveau de l’intestin.

L’anémie hémolytique

Les globules rouges circulent en moyenne dans le sang pendant 120 jours, et 1 % d’entre eux se renouvellent quotidiennement. En cas d’anémie hémolytique due à une infection (malaria), un problème congénital (thalassémie), une maladie génétique (drépanocytose) ou auto-immune, une réaction allergique ou une exposition aux toxines, les globules rouges sont détruits plus vite et ont du mal à se renouveler correctement.

L’anémie hémorragique

Elle est causée par des hémorragies, c’est-à-dire la sortie d’une importante quantité de sang en dehors des vaisseaux sanguins. Cela peut faire suite à une blessure, un accouchement ou bien des problèmes gastriques ou intestinaux qui entraînent des pertes sanguines continues (ulcère, polype intestinal). Notons que l’hémorragie n’est pas en cause lorsqu’on parle d’anémie et de règles. En effet, les règles ne constituent pas une perte de sang hémorragique, même si le flux menstruel est particulièrement abondant.

Les cas d’anémies plus rares

Il existe des cas plus rares comme l’anémie aplasique (ou aplastique) : la moelle osseuse ne produit pas assez de cellules sanguines. Il y a un manque de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes. L’anémie sidéroblastique est pour sa part caractérisée par l’incapacité des globules à fixer le fer dans l’hémoglobine.

Quels sont les symptômes et les facteurs de risque de l’anémie ?

L’anémie se manifeste le plus souvent par une pâleur excessive, notamment au niveau du visage et des muqueuses oculaires. Elle peut également survenir en cas de syndrome prémenstruel. Les patients souffrent également de fatigue, d’étourdissements fréquents et de maux de tête. Ils s’essoufflent facilement et longtemps, pendant et après un effort. Cela est dû à la réduction du taux d’hémoglobine, qui rend plus difficile l’apport en oxygène dans l’organisme. Même si ces symptômes sont relativement bénins, l’anémie peut provoquer des troubles plus graves, notamment un problème cardiaque ou des difficultés respiratoires plus sévères qu’un simple essoufflement. Si vous êtes anémiques, vous pourrez aussi souffrir d’aménorrhée.

Si vous faites partie des catégories de personnes ci-dessous, vous serez plus susceptibles d’être atteints d’anémie :

  • Vous avez de règles abondantes, confirmant le lien entre anémie et règles ;
  • Vous êtes enceinte et allaitez. En effet, la grossesse et l’allaitement nous rendent plus sujettes aux carences ;
  • Vous êtes âgée et souvent exposée aux problèmes d’absorption intestinale ;
  • Vous souffrez de certaines maladies chroniques ;
  • Vous êtes exposée aux radiations en raison de votre métier ou d’une radiothérapie ;
  • Vous êtes atteinte de maladies virales graves affectant le système immunitaire.

Comment prévenir et traiter l’anémie ?

Comme vous pouvez le constater, la carence reste la principale cause de l’anémie. Il faut donc veiller à maintenir un taux de fer correct dans l’organisme pour éviter ce problème de santé. Il est fortement conseillé de faire le plein d’alimentation riche en fer et en folates, surtout pour les personnes à risque comme la femme enceinte. La viande rouge, le foie et les abats en général, les moules et palourdes ainsi que les légumes verts de couleur foncée (épinards, asperges) sont à privilégier.

Sachez que consommer de la vitamine C, présente dans de nombreux fruits (dont les agrumes), optimise l’absorption du fer par l’organisme. En revanche, le thé ou le lait pendant les repas sont à bannir. Ces aliments complexifient le fer et rendent son absorption plus difficile. S’il n’est pas possible pour vous de ne pas en boire, mieux vaut le faire quelques heures après le repas.

Si vous souffrez de règles abondantes, il existe des traitements hormonaux destinés à réguler les flux menstruels. On peut également réduire la muqueuse utérine en l’abrasant à l’aide de la chaleur (endométrectomie). Cela permet de diminuer les liens entre anémie et règles. Enfin, la culotte hygiénique vous permettront de lutter contre les effets de ces règles abondantes en vous offrant une protection hygiénique réutilisable et de qualité.

Le traitement de l’anémie ferriprive passe par la supplémentation. Le médecin peut prescrire des suppléments sous forme de comprimés. En cas d’anémie due à une autre maladie, le praticien va mettre en place un traitement médicamenteux en vue de soigner cette pathologie, et ainsi éliminer la cause de l’anémie à la source. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour éviter et guérir cette maladie !

Voir notre article sur la Couleur des règles.

Publié le : Jan, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Fatigue pendant les Règles : causes et solutions

Fatigue pendant les Règles : causes et solutions

Chaque mois, les règles apportent leur petit lot de désagréments : saignements bien sûr ; mais aussi douleurs, fatigue, troubles du sommeil...

Lire l'article
Zoom sur le retour des règles après un accouchement

Zoom sur le retour des règles après un accouchement...

À la suite de la naissance d’un bébé, de nombreuses femmes se posent des questions. Comment sera le cycle menstruel...

Lire l'article
Anémie pendant les Règles : Tout Savoir pour Mieux la Gérer

Anémie pendant les Règles : Tout Savoir pour Mieux...

L’anémie touche 25% de la population mondiale selon l’Organisation mondiale de la santé. Ce problème peut avoir de multiples causes...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

60 jours pour essayer

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus