le blog des sisters

< Retour
Comprendre et Soulager Les Premières Règles Douloureuses
SANTÉ ET RÈGLES  | Jan, 2020

Comprendre et Soulager Les Premières Règles Douloureuses

Partager :

Certaines jeunes filles souffrent de règles douloureuses dès leurs premières menstruations. Il s’agit le plus souvent de crampes dans le bas-ventre et ces manifestations bénignes ne sont pas forcément inquiétantes. Parfois, elles sont plus dures à supporter. Mais pourquoi ce phénomène est-il si douloureux ? Que faire lorsque la douleur est trop importante ? On vous répond dans cet article.

Les symptômes des règles douloureuses

Les dysménorrhées ou douleurs liées aux menstrues touchent près de la moitié des femmes qui ont leurs règles. Si l'age moyen des premières règles peut varier, les symptômes aussi. Ils peuvent apparaître quelques jours avant les menstruations ou lors de la venue des règles, elles peuvent ensuite durer durant toute la période de règles ou disparaître spontanément.

On distingue la dysménorrhée primaire et la dysménorrhée secondaire. La première touche les adolescentes. Il s’agit de douleurs menstruelles qui apparaissent dès les premiers saignements, ou dans les 18 mois qui suivent cet événement. La seconde concerne les femmes plus âgées. Il s’agit de douleurs qui apparaissent ou réapparaissent après plusieurs années. C’est donc la dysménorrhée primaire qui correspond aux premières règles douloureuses. En voici les principaux symptômes :

  • douleurs pelviennes et spasmes plus ou moins intenses. Parfois, on a aussi mal aux hanches, au bas du dos et aux cuisses ;
  • maux de tête ou « migraines » ;
  • nausées et vomissements ;
  • mal au ventre, voire diarrhée ;
  • fièvre

Pourquoi les règles sont-elles parfois douloureuses lors des premières apparitions ?

En général, les symptômes de la dysménorrhée, y compris les premières règles douloureuses, sont assimilés au syndrome prémenstruel. Ce phénomène qui touche une grande majorité de femmes, est causé par la fluctuation des hormones durant le cycle menstruel. Il commence avant les règles et cause souvent des douleurs abdominales, une certaine irritabilité, des maux de tête…

Les douleurs qui surviennent dès les premières menstruations peuvent également être dues à l’action des prostaglandines sur le corps. Il s’agit de molécules produites lors des cycles ovulatoires. Ceci explique l’apparition des symptômes dès les règles qui suivent la première ovulation.

Il existe aussi des facteurs de risque qui peuvent annoncer ou accompagner des premières règles douloureuses : premières menstruations précoces survenant avant 11 ou 12 ans, flux abondant ou prolongé, antécédents familiaux de douleur menstruelle…

Les règles douloureuses génèrent une sensation d’inconfort, dont l’intensité nous empêche parfois d’exercer nos activités quotidiennes. Elles constituent d’ailleurs une cause d’absentéisme pour de nombreuses jeunes filles en classe. Dans l’hypothèse où la douleur s’avère handicapante et qu’elle résiste aux antalgiques ordinaires contenant du paracétamol, il faut trouver d’autres solutions pour l’apaiser.

Comment soulager les douleurs menstruelles ?

Il existe des traitements médicamenteux simples que l’on peut demander à son pharmacien pour faire face aux premières règles douloureuses. Si la jeune fille ne présente aucune contre-indication, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des antispasmodiques suffisent en général pour calmer les douleurs. Attention toutefois : l’aspirine est à proscrire car elle fluidifie le sang et risque d’augmenter le flux menstruel. Mieux vaut se tourner vers l’ibuprofène, également disponible sans ordonnance. Par ailleurs, la relaxation est importante pour atténuer vos souffrances. Pour cela, il faut bien respirer et vous efforcer de rester allongée. Ne vous pliez pas en deux car la position fœtale risque de raviver la douleur, contrairement à ce qu’on pourrait croire.

La bouillotte chaude peut aussi soulager les douleurs pendant les règles. Elle contribue à détendre la région pelvienne, les spasmes et contractions utérines se font moins sentir. Si vous en avez la possibilité, prenez un bain bien chaud. C’est réconfortant, cela détend le corps et fait du bien au moral. Vous pouvez même ajouter des bougies parfumées et une musique douce pour parfaire votre petite séance thérapeutique. Chouchoutez-vous, c’est une des meilleures façons pour surmonter les désagréments liés aux premières règles douloureuses.

Si vous aimez les remèdes naturels, il existe des plantes qui ont fait leurs preuves :

  • la sauge à préparer en tisane ;
  • l’achillée millefeuille et l’hamamélis en infusion ;
  • le gattilier, à infuser également.

L’huile essentielle d’estragon est aussi un remède efficace. Il suffit d’en diluer deux gouttes dans de l’huile végétale (olive, noix de coco, amande douce…) pour masser les zones douloureuses.

Enfin, n’oubliez pas qu’une activité physique peut vous aider à dépasser la douleur. Le sport améliore la circulation sanguine et augmente le seuil de tolérance à la douleur. Celle-ci peut être présente mais devient moins intense grâce à la production d’endorphines, hormones de bien-être sécrétées durant l’effort physique. Bien entendu, vous n’êtes pas obligée de faire des heures d’entraînement intensif. 3/4 d’heure de marche peuvent déjà apporter de nombreux bienfaits. Pensez seulement à porter des protections adaptées. Les culottes menstruelles sont à la fois confortables et sûres pour évoluer confortablement, en toute tranquillité.

La douleur, c’est aussi dans la tête

Redouter des premières règles douloureuses contribue à intensifier les souffrances. Si vous ne voulez pas rester prisonnière de la douleur, il faudra d’abord apprendre à apprivoiser votre angoisse. Il est vrai que l’apparition des menstruations constitue un passage important (et souvent stressant) pour les jeunes filles. Ressentir de la douleur à ce moment-là n’arrange pas les choses. Toutefois, voici quelques astuces pour ne pas être dépassée par la douleur :

  • pratiquer la relaxation et la méditation pour atténuer les sensations douloureuses ;
  • planifier son emploi du temps et éviter les activités stressantes pendant les règles. Ce conseil est surtout valable pour ceux qui vivent des règles douloureuses depuis un moment. Pour bien prévoir l’arrivée des prochaines règles, n’hésitez pas à adopter une application de suivi du cycle telles que Flo, Glow, Clue ou encore My Cycles Period ;
  • prévoir des activités plaisantes si votre emploi du temps le permet : passer du temps avec vos amies, regarder vos séries ou films préférés, vous balader avec un bon podcast aux oreilles… ;
  • manger du chocolat noir : il stimule la production d’endorphine. C’est le meilleur remède contre l’état dépressif causé par les premières règles douloureuses.

Ces conseils suivent un même principe : on accepte que les règles puissent être douloureuses mais on refuse qu’elles nous gâchent la vie. Il faut anticiper, garder un état d’esprit positif et tout mettre en œuvre pour que les menstruations restent un mauvais passage et non une fatalité.

Publié le : Jan, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Allergie au tampon : les symptômes et que faire?

Allergie au tampon : les symptômes et que faire?...

Les nouveaux produits hygiéniques disponibles aujourd’hui sont une vraie disruption sur le marché de l'hygiène féminine. On estime qu'une femme...

Lire l'article
My Cycles Period, une application très précise

My Cycles Period, une application très précise

Les menstruations n’échappent pas à la santé connectée. Il est désormais possible de suivre de près son cycle menstruel via...

Lire l'article
Règles longues : ce qu’il faut savoir

Règles longues : ce qu’il faut savoir

En moyenne, les règles durent 3 à 7 jours par cycle. Si vous avez des saignements au-delà de 8 jours,...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

60 jours pour essayer

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus