le blog des sisters

< Retour
Règles longues : ce qu’il faut savoir
SANTÉ ET RÈGLES  | Mar, 2020

Règles longues : ce qu’il faut savoir

Partager :

En moyenne, les règles durent 3 à 7 jours par cycle. Si vous avez des saignements au-delà de 8 jours, ce n’est cependant pas forcément inquiétant. En revanche, quand les menstruations durent plus de 10 jours, on ne se repose plus sur ses lauriers, il faut en parler à son gynécologue. En effet, cela peut traduire divers troubles plus ou moins graves. Simple dérèglement dû à un contraceptif ou symptôme d’un fibrome utérin, seul un spécialiste peut déterminer l’origine des règles longues. Toutefois, il est toujours bon de s’informer sur les causes possibles et les éventuelles implications de ce phénomène. Cela aide à mieux connaître son corps et à relativiser, en évitant de sombrer dans la panique pour pas grand-chose ou de rester sans rien faire si la situation devient critique.

Des règles longues, c’est quoi exactement ?

Des règles normales durent en moyenne jusqu’à 7 jours. On parle de règles longues lorsque la durée des saignements menstruels atteint ou dépasse 10 jours. Il faut savoir que les règles ne sont pas forcément douloureuses, ni plus abondantes. Un flux menstruel à la fois plus long et plus abondant (ménorragie ou hyperménorrhée) est un symptôme différent.

Ainsi, des règles anormalement longues vous obligent à porter des protections pendant plus d’une semaine mais pas à changer de serviette hygiénique toutes les heures. Cela peut résulter d’un déséquilibre hormonal bénin causé par des contraceptifs hormonaux (ex : stérilet diffusant des hormones ou pilule contraceptive). À l’approche de la ménopause, la femme peut aussi expérimenter des règles irrégulières, avec des cycles menstruels qui rallongent ou raccourcissent (on parle alors de retard de règles) et parfois des règles longues.

En l’absence de douleurs, les femmes peuvent avoir tendance à tolérer ces menstrues prolongées sans consulter. Or, une durée excessive des règles révèle parfois des troubles nécessitant des traitements médicaux ou un acte chirurgical.

L’origine et la cause des règles longues

Une durée de règles plus importante est généralement liée à un facteur hormonal. Les irrégularités constatées après utilisation d’un contraceptif ne sont pas inquiétantes. Cela résulte de cycles sans ovulation, qui se manifestent par un écoulement irrégulier. Les fluctuations menstruelles lors des premières règles, à la fin de la période de fertilité ou après un retour de couches sont également courantes. Cependant, si des règles longues surviennent subitement en l’absence de ces facteurs, il est plus prudent de consulter.

En effet, des saignements menstruels à rallonge peuvent signaler des problèmes utérins. Il peut s’agir d’une lésion bénigne au niveau de la muqueuse utérine ou de tumeurs non cancéreuses (fibromes, polypes). L’adénomyose, une muqueuse qui se développe dans la cavité utérine, provoque également des saignements plus longs. Cependant, ces diverses excroissances restent bénignes. Dans des cas plus graves, un écoulement menstruel prolongé peut annoncer un cancer de l’utérus. Le spécialiste diagnostique chaque cas en recourant à divers examens gynécologiques (échographie, frottis, bilan hormonal).

Des règles qui durent plus longtemps que d’habitude peuvent aussi révéler une chlamydiose. Cette infection utérine se transmet lors des rapports sexuels (par pénétration ou par simple contact peau à peau) et fait partie des IST les plus répandues chez les jeunes femmes. Les règles longues peuvent aussi indiquer une grossesse extra-utérine. Parfois, il peut s’agir d’une fausse couche. Si vous êtes en train d’essayer de tomber enceinte, il est important d’effectuer un test de grossesse à ce moment-là.

La durée des règles peut aussi être liée à la prise de certains médicaments, comme l’aspirine, des antidépresseurs ou des anticoagulants. Ils provoquent une anomalie de l’hémostase (coagulation), en rendant le flux plus fluide et plus long. Plus rarement, les règles longues peuvent être liées à un facteur génétique, la maladie de Willebrand. Celle-ci se manifeste également par des troubles de la coagulation.

Parfois, des règles longues dénotent des problèmes sanguins plus graves, notamment des cancers comme la leucémie. Dans ce cas, la patiente peut souffrir d’autres saignements en dehors des règles. Pour établir le diagnostic, il est indispensable d’effectuer une prise de sang en vue d’un bilan sanguin. En revanche, les règles qui durent plus de 10 jours ne représentent pas un symptôme de l’endométriose. Cette maladie touchant une femme sur dix en France se manifeste essentiellement par des douleurs abdominales.

Quelle que soit la durée de tes règles et de ton flux, Sisters Republic a la culotte menstruelle qu’il te faut

choisis ton modèle

Je choisis mon modèle

Quelles sont les conséquences d’une trop longue période menstruelle ?

Même si, durant les règles longues, les menstruations ne sont pas abondantes, elles peuvent atteindre un volume relativement important en raison de leur durée. De ce fait, si vous vivez une période menstruelle plus longue que d’habitude, vous pouvez souffrir d’une carence en fer ou d’anémie. Cette insuffisance de globules rouges se manifeste par la pâleur des patientes, une fatigue chronique, l’affaiblissement de l’organisme, des maux de tête et des étourdissements… En cas d’anémie sévère, la personne malade peut présenter des problèmes cardiaques et pulmonaires.

Par conséquent, s’il n’y a pas de troubles hormonaux avérés, il est important de surveiller la durée des règles. Si vous souffrez de menstruations exceptionnellement longues, il faut consulter afin de ne prendre aucun risque pour votre santé. Cela permet de traiter rapidement les éventuelles maladies ou de procéder à un traitement chirurgical (cas de polypes ou de tumeurs). Si vous êtes simplement victime de règles longues dues aux contraceptifs ou à la ménopause, il est également possible de bénéficier d’un traitement médical après un examen gynécologique. Le praticien peut vous prescrire une méthode contraceptive plus adaptée qui évite les saignements anarchiques.

Quelles solutions adopter pour les règles longues ?

Tout d'abord, pour vous protégier des flux très abondants et de longues durées, nous ne saurions que trop vous conseiller d'utiliser une culotte menstruelle française, qui constitue le moyen le plus sûr pour vous éviter d'avoir des fuites au cours de la journée ou de la nuit. 

De plus, nous vous recommandons d'élaborer un calendrier pour un meilleur suivi de vos dates de début et de fin de règes. Plusieurs applications sont aujourd'hui disponibles pour vous aider avec le calcul du cycle menstruel.

Pour lutter contre les règles à rallonge provoquées par un dérèglement hormonal, vous pouvez adopter un traitement hormonal. En général, les troubles menstruels sont dus à un excès d’œstrogènes ou un manque de progestérone. Le contraceptif constitue donc un traitement médical qui aide à réguler ces différentes hormones durant les phases successives du cycle menstruel. Il peut s’agir d’un dispositif intra-utérin ou d’une contraception orale selon le cas de chaque patiente.

Des traitements médicaux existent également pour pallier le manque de progestérone. Si vous avez plus de 40 ans, vous pouvez prendre un dérivé de la progestérone ou un médicament tel que l’acide tranexamique.

En présence d’excroissances ou de tumeurs dans la paroi de l’utérus, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire. Il est possible de retirer un polype en opérant une ablation par les voies naturelles. D’autres techniques peu invasives permettent également de retirer les tumeurs. Enfin, il est possible d’envisager une hystérectomie en dernier recours en fonction de la volonté de la patiente.

Publié le : Mar, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Tout sur Lady-Comp : les moniteurs de cycles féminins

Tout sur Lady-Comp : les moniteurs de cycles féminins...

Quel est le concept de Lady-Comp ?   De quoi s’agit-il ?   Lady-Comp est un moniteur de cycle féminin qui permet...

Lire l'article
Le Syndrome du Choc Toxique : À quoi est-il dû et comment l’éviter ?

Le Syndrome du Choc Toxique : À quoi est-il...

Ces dernières années, la presse relate régulièrement divers accidents liés au Syndrome du Choc Toxique (ou SCT). Cette maladie infectieuse...

Lire l'article
Top 5 des Applications Cycle Menstruel

Top 5 des Applications Cycle Menstruel

Dans la lignée des applications de santé connectée, le suivi des règles peut maintenant se faire depuis son smartphone. Périodes...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

60 jours pour essayer

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus