le blog des sisters

< Retour
Règles Épaisses
CYCLE DES RÈGLES  | Oct, 2020

Règles Épaisses

Partager :

Durée, aspect, symptômes apparentés… les caractéristiques des règles peuvent beaucoup varier d’une femme à l’autre. Parfois inquiétantes, les règles épaisses sont pourtant bénignes dans la plupart des cas. Causes, caractéristiques et dangers, Sisters Republic vous en dit plus sur les règles épaisses.

 

1- La couleur et la consistance des règles : Quelles en sont les causes ?

 

Selon des paramètres hormonaux liés au cycle menstruel ou d’autres facteurs, les règles peuvent être plus ou moins foncées et présenter une consistance très liquide ou épaisse.

 

 a) Couleur et consistance des règles :

Les sécrétions vaginales liées aux menstruations peuvent prendre une couleur allant du rose clair au marron en passant par le noir, l’orange et toutes les teintes de rouge.    

De la même façon, les saignements peuvent avoir une texture très fluide ou épaisse. Le contenu de vos protections hygiéniques lors des menstrues pourra alors présenter un aspect pâteux, granuleux et vous pourrez noter la présence de caillots sanguins. 

 

 b) Les causes des variations de couleurs des règles :

D’une femme à l’autre, les règles peuvent avoir naturellement des couleurs très variées. De manière générale, des menstruations rouge vif indiquent que le sang est évacué directement depuis l’utérus. On observe qu’en fin de règles ou lorsque le flux est peu abondant, les sécrétions prennent des teintes rouge foncée, marron ou noires. Ce phénomène naturel est lié à l’oxydation du sang au contact de l’air. Des sécrétions orange seront par ailleurs souvent liées au résultat d’un mélange de sécrétions du col de l’utérus (ou glaire cervicale) et de sang. Si ces pertes orangées sont malodorantes, il peut également s’agir d’une infection vaginale. Des menstruations rouges claires ou roses peuvent indiquer que vos règles sont sur le point d’arriver : un peu de sang se mélangera aux pertes blanches. Elles sont aussi parfois le signe d’une grossesse. Dans ce cas, un éclatement de petits vaisseaux de la muqueuse utérine sera à l’origine de la couleur observée. Ce phénomène est courant en cas de fécondation et apparaît généralement sept jour après l’implantation de l’œuf dans la muqueuse utérine.

 

 c) Les causes des variations de fluidité des règles :

La consistance des règles peut varier selon différents paramètres. La prise d’un moyen de contraception hormonal tel que la pilule peut notamment faire agir les hormones sur l’épaisseur de l’endomètre. Les règles seront alors plus abondantes, plus foncées et plus épaisses. De la même façon qu’avec la prise d’un contraceptif hormonal, si vous arrivez en période de ménopause, généralement établie entre 40 et 55ans, vous serez sujette à des fluctuations hormonales. Cette évolution naturelle du système reproducteur de la femme peut induire un cycle menstruel irrégulier et plus abondant, impliquant souvent un épaississement des règles. Certaines pathologies peuvent aussi influer sur la consistance des règles. La maladie de Willerbrand, liée à un allongement du temps de saignement      et un déficit en facteur de coagulation VIII peuvent par exemple favoriser des règles très liquides.

 

Passe des nuits sereines et bien au sec avec les culottes de règles Sisters Republic.
choisis ton modèle

 

2- Les symptômes et différents cas de figures des règles épaisses

 

On parle de règles épaisses lorsqu’elles sont caractérisées par la présence de caillots sanguins, un aspect pâteux et/ou une consistance gluante. Les caillots correspondent à du sang coagulé de taille plus ou moins importante, allant de quelques millimètres à près de quatre centimètres. La présence de caillots sanguins dans les règles indique en principe que l’endomètre, le tissu tapissant l’intérieur de l’utérus, s’est détaché quelques heures avant le début des contractions. En effet, durant chaque cycle, l’endomètre s’épaissit et se gorge de sang afin d’accueillir un potentiel ovule fécondé. Toutefois, sans rapports sexuels ou si les spermatozoïdes ne parviennent pas à féconder l’ovule, l’endomètre se décroche. Il sera évacué par le vagin, marquant la période des menstruations. De la même façon, les débris de l’endomètre peuvent donner un aspect gluant ou pâteux aux règles. Des pertes sanguines épaisses sont par ailleurs souvent liées à des règles abondantes. Les règles épaisses seront marron, rouge foncé      ou noir      si le sang s’oxyde et rouge vif si l’évacuation est directe. Elles s’accompagnent parfois des crampes douloureuses dans le bas-ventre ou le dos et peuvent être très fatigantes.

 

3- Quand faut-il s'en inquiéter et consulter son médecin ? Les différents traitements

a) Dans quel cas consulter ?

Des règles à la consistance épaisse ne sont pas un phénomène rare ou préoccupant. Comme expliqué précédemment, elles sont dans la plupart des cas une conséquence normale de la désintégration de l’endomètre.

Toutefois, dans certains cas, il est préférable de consulter un gynécologue :    

  • Si vos règles épaisses sont accompagnées de brûlures, de vives douleurs dans le ventre et/ou en bas du dos. Ceci pourrait être le signe d’une pathologie telle que l’endométriose.
  • Si la texture et la couleur de vos règles changent de façon soudaine ou qu’elles dégagent une forte odeur. Ces symptômes pourraient indiquer une infection ou une autre pathologie.
  • Si vous êtes ménopausée, des règles épaisses, longues et abondantes incluant des caillots doivent vous alerter. Vous avez peut-être un polype, un fibrome dans la cavité utérine ou une adénomyose.
  • Si des règles rouge foncé accompagnées de caillots sanguins apparaissent de façon prolongée -au-delà d’une semaine-.
  • Si vous notez que vos pertes sanguines sont foncées et épaisses en dehors de la période présumée des menstruations.

Dans ces deux derniers cas, consultez vite : il s’agit peut-être d’un fibrome utérin ou d’une fausse-couche.

 

 b) Le traitement des règles épaisses

En cas d’endométriose ou d’adénomyose, deux pathologies souvent associées à l’infertilité, l’hormonothérapie ou l’opération chirurgicale peuvent soulager voire stopper les douleurs. Dans le cas d’un polype utérin (une excroissance souvent bénigne de l’utérus), le spécialiste traitera généralement le problème par l’ablation chirurgicale. Enfin, le fibrome -une tumeur bénigne formée sur le muscle de l’utérus- peut être soulagé par voie médicamenteuse ou par voie chirurgicale dans le cas de règles hémorragiques et/ou de fortes douleurs. 

Pour finir, si les taches et les fuites sont également une préoccupation, souvenez-vous que la culotte de règles absorbante et l'option la plus saine et sûre à la fois tant pour votre corps que pour l'environnement.

 

Jolies, légères et confortables les culottes menstruelles Sisters Republic permettent de vivre ses règles sereinement.
choisis ton modèle
Publié le : Oct, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Instagram et les règles

Instagram et les règles

1- Censure et controverse Les règles : un sujet tabou Tabou parmi les tabous, le sujet des menstruations n’a pas fini...

Lire l'article
Les dangers des protections invasives

Les dangers des protections invasives

1- Quelles protections hygiéniques sont dites invasives ? A l’arrivée des règles, difficile de faire l’impasse sur vos protections hygiéniques...

Lire l'article
L'acupuncture pendant les règles

L'acupuncture pendant les règles

Les règles s’accompagnent souvent de nombreux désagréments liés au syndrome prémenstruel. Entre les crampes dans le bas-ventre, les maux de...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus