le blog des sisters

< Retour
Le Free Flow Instinct ou Flux Instinctif Libre, c’est quoi ?
MIEUX VIVRE SES REGLES  | Dec, 2019

Le Free Flow Instinct ou Flux Instinctif Libre, c’est quoi ?

Partager :

Se passer de protection peut sembler difficile, voire inimaginable pour les femmes habituées aux serviettes, tampons hygiéniques, culottes et coupes menstruelles. Pourtant, c’est ce que font les adeptes du free flow instinct (flux instinctif libre) : elles ne mettent aucune protection hygiénique pendant la période des règles et évacuent le sang menstruel dans les toilettes. Bref, elles « font » leurs règles comme on fait pipi. Mais est-ce vraiment possible ?

Free flow instinct : principe et avantages

Née aux États-Unis, cette tendance a percé en France en 2015 par le biais d’Internet. Elle a d’abord conquis les blogueuses et youtubeuses, notamment celles qui s’inscrivent dans une démarche écolo et naturelle. Ainsi, la méthode a été surtout connue grâce aux interactions sur les réseaux sociaux.

Le free flow instinct est censé aider les femmes à mieux vivre leurs règles, grâce à un meilleur contrôle du corps d’une part et en réduisant la dépendance aux protections hygiéniques industrielles d’autre part. Concrètement, il s’agit d’apprendre à sentir la venue de chaque écoulement dans le vagin et d’aller aux toilettes au bon moment pour évacuer le sang. Lorsqu’on est bien rodée, on devrait être capable de retenir le flux. Les adeptes déclarent d’ailleurs que cette rétention se fait instinctivement. Ainsi, la nuit, elles n’ont pas de fuites et dorment sans protection, leur corps prenant le relais spontanément. C’est seulement au matin, au moment d’aller aux toilettes, que le sang se met à couler.

C’est le périnée qui est au cœur de la technique du free flow instinct. Il est considéré comme partie intégrante du sphincter - au même titre que la vessie ou l’anus - et il suffirait de le contracter pour empêcher l’écoulement.

Cette méthode permet de vivre sereinement le premier jour des règles même en l’absence de protection, puisqu’il suffit de se retenir. C’est également pratique lorsqu’on est en voyage, que l’on a un emploi du temps très chargé ou dans toute autre situation au cours de laquelle on ne peut pas aller acheter de protections hygiéniques. Le fait d’être à l’écoute de son corps permet aussi d’avoir plus de plaisir lors des rapports sexuels.

En tout cas, les adeptes affirment qu’il s’agit d’une vraie libération. La majorité des témoignages disent la même chose : la plupart de femmes qui ont essayé le free flow instinct ont réussi à mieux vivre leur période menstruelle, même celles qui souffrent de règles douloureuses.

Cette méthode présente également l’avantage d’être vraiment écologique. Zéro déchet, sans substances chimiques ni manipulations susceptibles de provoquer un choc toxique, le flux instinctif libre semble être l’alternative idéale aux protections périodiques. Surtout, cette méthode ne coûte rien. C’est donc la solution à adopter pour les femmes victimes de précarité menstruelle.

Comment réussir le free flow instinct ?

Selon les adeptes, toutes les femmes devraient être capables d’apprendre cette technique, même si elle peut s’avérer difficile pour certaines. En effet, celles qui portent un stérilet ou qui ont des règles abondantes ont plus de mal à contrôler leurs saignements. Même chose pour les femmes ayant accouché et dont la vulve s’est élargie ; ou dont le périnée n’est pas suffisamment tonique. Les adeptes conseillent dans ce cas d’entreprendre une rééducation périnéale.

Malgré ces difficultés, il existe des mères et des femmes aux règles abondantes qui témoignent de l’efficacité du free flow instinct. Pour maîtriser la méthode, il faut s’entraîner pendant environ trois ou quatre cycles, sans se mettre la pression. Il n’existe pas de technique infaillible pour y arriver mais les adeptes donnent quelques conseils.

D’après elles, les serviettes jetables sont à éviter. Leur présence entraîne un laisser-aller et provoque l’écoulement du sang, puisque le cerveau est conscient qu’il y a une protection disponible. Mieux vaut se tourner vers des serviettes lavables ou un protège-slip bricolé à l’aide d’un morceau de papier toilette, le défi étant de ne pas tacher le papier. C’est la culotte menstruelle qui est le meilleur allié pour s’entraîner au flux instinctif libre. Elle se porte comme les sous-vêtements classiques, empêchant ainsi tout laisser-aller sans exposer les utilisatrices à des tâches indésirables en cas d’accident.

Il est conseillé de commencer à s’entraîner lorsque l’on est tranquille à la maison, puis de le faire sur son lieu de travail et d’étendre l’usage petit à petit. La confiance en soi est très importante pour progresser et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il faut éviter de contracter l’entrejambe tout le temps. C’est épuisant, stressant et peu efficace.

A la recherche d’une alternative saine et éco responsable aux protections jetables ? Découvre les culottes de règles Sisters Republic.

choisis ton modèle

Je choisis mon modèle

Y a-t-il des inconvénients ?

Si les adeptes parlent avec enthousiasme des multiples avantages du free flow instinct, les spécialistes issus du corps médical restent sceptiques. Pour les médecins qui en ont entendu parler, il s’agit plus d’un exploit que d’une méthode. Il est en effet impossible de le reproduire systématiquement chez toutes les femmes, le vagin n’étant pas un muscle du sphincter. Pour eux, on ne peut pas commander ses contractions comme on retiendrait l’urine en cas d’envie pressante.

Certains praticiens mettent également en garde les femmes sur le danger potentiel du sang qui reste bloqué dans le vagin. Ce dernier n’étant pas stérile, il qui pourrait entraîner des infections.Concernant la liberté et la maîtrise de soi évoquées par les adeptes du flux instinctif libre, les avis sont mitigés. En effet, la vraie liberté ne serait-elle pas de laisser son sang couler ? Et la volonté de maîtriser son flux n’impliquerait-elle pas une autre contrainte et une énorme charge mentale pour les femmes ?

Pour Élise Thiébaut, journaliste et auteur de nombreux ouvrages sur les règles, la notoriété du free flow instinct est à relier à la fin du tabou sur le sujet des règles et à une libération de la parole. Cette tendance manifeste une volonté de la part des femmes de se réapproprier leurs corps. Elle reflète également le souci d’adopter des alternatives plus saines et plus écologiques à la place des protections industrielles classiques, notamment suite aux traces de pesticides retrouvées dans les protections périodiques jetables.

Publié le : Dec, 2019
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Tout sur Lady-Comp : les moniteurs de cycles féminins

Tout sur Lady-Comp : les moniteurs de cycles féminins...

Quel est le concept de Lady-Comp ?   De quoi s’agit-il ?   Lady-Comp est un moniteur de cycle féminin qui permet...

Lire l'article
Le Syndrome du Choc Toxique : À quoi est-il dû et comment l’éviter ?

Le Syndrome du Choc Toxique : À quoi est-il...

Ces dernières années, la presse relate régulièrement divers accidents liés au Syndrome du Choc Toxique (ou SCT). Cette maladie infectieuse...

Lire l'article
Top 5 des Applications Cycle Menstruel

Top 5 des Applications Cycle Menstruel

Dans la lignée des applications de santé connectée, le suivi des règles peut maintenant se faire depuis son smartphone. Périodes...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

60 jours pour essayer

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus