le blog des sisters

< Retour
Le stérilet au cuivre et les règles
SANTÉ ET RÈGLES  | Dec, 2020

Le stérilet au cuivre et les règles

Partager :

Vous souhaitez changer de contraception et opter pour un dispositif sans hormones ? Le stérilet au cuivre est peut-être la solution pour vous. Mais les interrogations s’accumulent. Est-ce que cela fait mal ? Est-ce que toutes les femmes peuvent en bénéficier ? Et surtout, quel grand changement pour mon cycle menstruel ? Il est temps de mettre en lumière cette méthode contraceptive trop souvent oubliée, pour mieux comprendre son fonctionnement et les conséquences sur les règles.

 

En quoi consiste un stérilet au cuivre ?

Accablés par des rumeurs sur leur prétendue stérilité, on pourrait se dire que les stérilets ne doivent pas être les premiers contraceptifs choisis par les femmes. Et pourtant, le DIU (dispositif intra-utérin) au cuivre est particulièrement demandé aujourd’hui. Pourquoi tant d’engouement ? Les femmes actuelles se penchent de plus en plus vers le stérilet sans hormones, suite aux scandales des pilules contraceptives de 3ème et de 4ème génération. Elles ont également cette envie très intime de comprendre leur corps et leur cycle menstruel. 

Il faut savoir faire la différence entre le stérilet au cuivre et son homologue, le stérilet hormonal. Pour ce dernier, une hormone progestative, le lévonorgestrel, est diffusée en continu dans l’utérus. Ce qui a pour effet d’épaissir ce qu’on appelle la glaire cervicale et rend ainsi difficile l’accès à l’utérus pour les spermatozoïdes. Contrairement à l’action d’une pilule, l’ovulation n’est pas stoppée, cependant, les muqueuses utérines ne peuvent plus accueillir d’ovocyte.

Le dispositif intra-utérin au cuivre à la particularité de fonctionner de façon mécanique. Grâce au cuivre enroulé autour du fameux “T” en plastique, les spermatozoïdes deviennent inactifs et la réaction inflammatoire de l’utérus ne permet pas la nidation d’un embryon dans la muqueuse utérine.

En plus d’avoir une durée d’efficacité de 3 à 10 ans selon les marques, il est actif dès le premier jour. C’est pour cette raison que le stérilet au cuivre peut être prescrit comme contraception d’urgence lors d’un rapport sexuel non-protégé.

 

Ce qu’il faut savoir avant d’adopter le stérilet au cuivre

La pose du stérilet

Étape très redoutée par chacune d’entre vous, la pose du stérilet se fait généralement par un gynécologue, mais peut se faire par une sage-femme ou un médecin généraliste, même si ce n’est pas sa spécialité. 

L’insertion se fait à l’aide d’un spéculum pour glisser le stérilet au fond de l’utérus via un tube qui passe par le col utérin. Une fois à l’intérieur de l’utérus, le médecin coupe les deux fils qui finiront par se coller contre le col utérin et la paroi vaginale. Cela ne dure que quelques minutes. Des utilisatrices témoignent de ce passage en assurant que ce n’est pas agréable, certes, mais la douleur intense est furtive et fort heureusement, ne s’éternise pas.

C’est plutôt dans les 24 heures qui suivent la mise en place du stérilet au cuivre que les douleurs peuvent survenir. Il y a un risque de contraction de l’utérus, plus fort que les crampes habituellement liées aux menstruations. Une gêne au niveau du bas-ventre peut être ressentie, le temps que le corps s’habitue au dispositif. Certaines femmes peuvent avoir des saignements associés à l’inflammation de l’endomètre.

Surtout, ne cédez pas à la panique ! Si la peur de souffrir est une trop grande source de stress, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire une médication légère, à prendre avant la pose de votre stérilet pour éviter les douleurs.

 

Les avantages de ce contraceptif

Il est bon de constater qu’aujourd’hui les stérilets ne sont plus seulement réservés aux femmes ayant déjà eu des enfants. Les nullipares, c’est-à-dire les femmes n’ayant jamais eu de grossesse ni d’accouchement, peuvent y avoir accès, sans passer par la case contraception à la progestérone. Il existe deux tailles différentes, un stérilet “short” ou court pour les nullipares et un stérilet dit “standard”. Pour information, la taille d’un stérilet au cuivre standard ne dépasse pas les 3,5 centimètres de long pour 3 centimètres de large. 

Notons que le DIU au cuivre est le seul contraceptif à long terme non-hormonal ! Avec ce moyen de contraception, il n’y pas de risques de maladies thromboemboliques ou artérielles. De plus, pour les plus tête en l’air d’entre vous, il n’est plus nécessaire de programmer une alarme quotidienne pour éviter l’oubli. C’est un dispositif pratique, discret et qui présente moins de danger pour votre santé.

Plus encore, le stérilet au cuivre n’entrave pas l’évolution de la fertilité chez la femme. Si vous décidez de retirer le DIU, le mécanisme naturel de fécondation continuera de fonctionner normalement.

 

Avec Sisters Republic, vous avez enfin trouvé la culotte pour règles 100% efficace, confortable, pratique, écologique et durable !
choisis ton modèle

 

Les conséquences du stérilet au cuivre sur les règles

Oui, le stérilet permet de retrouver des menstrues plus naturelles, mais il se peut que cela ne convienne pas à toutes les femmes.

Quels changements sur les règles ?

On le sait, la prise ou l’arrêt de contraceptifs hormonaux exige un temps d’adaptation pour le corps et peut mettre votre santé à l’épreuve. Le stérilet Mirena en est une preuve, certaines femmes dénoncent de nombreux effets indésirables tels qu’un état dépressif inquiétant et une perte de libido significative. Les dispositifs progestatifs et/ou contenant des oestrogènes, chamboulent le cycle menstruel et évitent de tomber enceinte. Mais, la prise de pilule contraceptive, par exemple, s’accompagne aussi parfois d'inconvénients :

  • prise de poids ;
  • acné ;
  • saut d’humeur ;
  • sécheresse vaginale ;
  • douleur mammaire ;
  • perte de libido.

Heureusement pour certaines, les menstrues se calquent rapidement sur la prise du contraceptif. L’avantage avec une contraception hormonale comme la pilule, c’est d’avoir des règles peu ou presque pas douloureuses, régulières et peu abondantes voire carrément absentes !

D’une autre manière, le stérilet au cuivre, va laisser faire votre organisme. À noter qu’il a tout de même quelques effets secondaires. Des règles plus longues, plus douloureuses et abondantes que d’habitudes. Cela peut durer 6 mois environ, avant de revenir à un flux menstruel proche de vos premières règles adolescentes. Le risque d’expulsion totale ou partielle fait également partie des effets secondaires, mais celui-ci reste assez rare, tout comme la perforation de l’utérus. Dans tous les cas, vos menstruations seront plus intenses, à vous d’apprendre à les apprivoiser. 

Un petit conseil, veillez à bien évaluer vos protections hygiéniques et à rééquilibrer vos méthodes de grand-mère pour vous soulager. La culotte hygiénique absorbante sera dans ce cas l'option idéale pour vous protéger de façon optimale et permanente.

 

Le stérilet au cuivre, pour toutes les femmes ?

Il est évident que si vous avez déjà des règles abondantes, très douloureuses ou que vous êtes atteinte d’endométriose, le stérilet au cuivre n’est pas recommandé. Dans ce cas, il est préférable de vous faire poser un stérilet à la progestérone ou d’adopter un autre procédé hormonal afin de contrebalancer.

Aussi, le stérilet au cuivre est contre-indiqué si vous souffrez de :

  • fibrome ;
  • malformation de l’utérus ;
  • inflammation de l’endomètre (endométrite)
  • saignements inexpliqués ;
  • cancer de l’utérus ;
  • infection sexuellement transmissible non traitée ou non guérie depuis 3 mois.

En effet, ce dispositif nécessite d’être implanté dans un utérus “sain”, pour éviter toutes complications d’une affection gynécologique déjà présente. Autre point important, si vous repérez un saignement ou une douleur inhabituelle, signalez le à votre gynécologue ou à votre médecin.

Et parce qu’on ne le répète jamais assez, le stérilet au cuivre, comme tout autre moyen de contraception, excepté le préservatif, ne protège pas contre les IST (infections sexuellement transmissibles).

Malgré tout, le choix de la méthode contraceptive par laquelle vous souhaitez passer ne revient qu’a vous, en tant que femme. L’important, c’est surtout d’être en accord avec son corps et de comprendre son cycle menstruel pour une vie plus sereine.

 

A la recherche d’une alternative saine et éco responsable aux protections jetables ? Découvre les culottes de règles Sisters Republic.
choisis ton modèle
Publié le : Dec, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

La phase lutéale

La phase lutéale

 Les trois phases du cycle menstruel Le cycle menstruel dure en moyenne 28 jours et comporte trois étapes : la phase...

Lire l'article
Huile de coco et règles douloureuses

Huile de coco et règles douloureuses

1- L'huile de coco Le cocotier : arbre de vie Le cocotier est originaire d'Asie du sud est et de la...

Lire l'article
Faire l’amour pendant les règles : quels sont les effets secondaires ?

Faire l’amour pendant les règles : quels sont les effets...

  Les menstruations féminines sont encore un sujet tabou au sein de notre société. En effet, les saignements menstruels sont...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus