Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

LIVRAISON OFFERTE en France métropolitaine.

Jusqu'à -20% DE REDUCTION avec les packs

Payez en 3 FOIS SANS FRAIS dès 100€

SATISFAITE ou REMBOURSEE pendant 30 jours

Se baigner quand on a ses règles : idées reçues et solutions

Beaucoup de femmes peuvent appréhender l’apparition des règles pendant la période estivale et à l’approche des jours chauds : comment se baigner lorsque nos règles sont arrivées ? Les idées reçues sont nombreuses mais les solutions aussi !

 

On ne peut pas se baigner pendant les règles

 

Depuis plusieurs décennies, cette idée reçue très répandue sur les femmes explique que ces dernières ne peuvent pas se baigner pendant leurs règles. De plus, elle a pour conséquence d’avoir stoppé beaucoup de femmes dans leur désir de nager à cause de leur flux menstruel. Certaines ont peur pour leur hygiène intime ou craignent de saigner dans l’eau et de laisser une terrible marre rouge derrière elles. Qui n’a jamais utilisé l’excuse des règles pour éviter un cours de piscine à l’école ? Eh bien aujourd’hui, nous allons démentir cette idée reçue qui n’a plus lieu d’être !

call-to-collection-bestSeller

En effet, il existe de nos jours de nombreuses solutions si l’on veut se rafraîchir et se baigner tandis qu’on a ses règles. Que vous ayez des règles normales, un faible flux ou au contraire des règles plus abondantes, oubliez ce tabou !

 

L’eau stoppe les saignements

 

Une seconde idée reçue serait que l’eau coupe les règles. C’est-à-dire que, si on a nos règles et que l’on prend sa douche sans protection hygiénique, il n’y aura pas de sang. Ainsi, se doucher, prendre un bain, pratiquer des activités sportives nautiques ou tout simplement se baigner à la piscine créerait une sorte de « pause » magique dans son cycle périodique. Désolée mesdames mais cette idée reçue est tout aussi fausse que la première. L’eau ralentit peut-être le flux mais en aucun cas elle ne peut influencer votre cycle menstruel ou stopper le flux totalement ! Alors si vous avez prévu de vous baigner plusieurs heures d’affilée sans protections périodiques adaptées, gare à la fuite ! Le flux risque de reprendre sa pression habituelle lorsque vous sortirez de l’eau et vous vous retrouverez avec une mauvaise surprise.                                 

Les menstruations attirent les requins

 

Une idée reçue, un peu plus insolite mais à laquelle toutes les femmes ont déjà pensé à la plage, est que : « les règles vont attirer les requins ». On peut comprendre, les requins, c’est effrayant et ils ont l’image d’animaux assoiffés de sang. Mais effacez ces images de votre esprit : il n’a jamais été démontré que les requins étaient attirés par le sang des règles.

call-to-action-naïa

Je ne peux pas me baigner pendant les règles, je vais tacher mon maillot.

 

Cette idée reçue peut également représenter un frein pour les femmes. Mais que vous ayez vos règles en maillot de bain ou en jean, les deux présentent des risques de taches ! Mais rester cloîtrée chez vous, n’est pas non plus la solution. Si l’angoisse de tacher votre maillot de bain vous hante l’esprit : proscrivez les maillots de bain blanc ! Préférez à la place un maillot de couleur sombre qui ne laissera pas voir les éventuelles fuites.

 

Les bienfaits de l’eau sur notre corps pendant la période des règles

 

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, nager pendant ses règles à des effets positifs sur le corps ! Inutile de dire « mes crampes me feront encore plus mal » car ce n’est pas le cas ! C’est même tout l’inverse : grâce au mouvement fluide de l’eau, la natation a tendance à soulager les crampes douloureuses. Bien sûr, on ne dit pas non plus que vous pouvez faire une traversée de la manche. Mais nager un peu vous fera le plus grand bien et diminuera vos douleurs menstruelles. Pour cela, privilégiez le dos crawlé et évitez une nage trop intensive comme le papillon. Alors si vous avez des règles douloureuses et difficiles qui vous provoquent des crampes dans le bas-ventre, vous savez quoi faire.

                                                     

Les différentes solutions

 

Portez un maillot de bain sombre

 

Si vous craignez une fuite, évitez une tenue de baignade trop près du corps et des couleurs claires. Préférez un maillot de bain couvrant et couleur noire pour faire ressortir votre bronzage, ou couleur bleue foncée ou violent sombre pour donner un peu de nuances. Vous pourrez ainsi être tranquillité et détourner votre esprit de la crainte de l’apparition d’une tâche malvenue.

 

Portez un short par-dessus votre protection hygiénique habituelle

 

Bien qu'il est peu probable que du sang fuit au travers de votre bas de maillot de bain, vous serez peut-être plus détendue en portant un short par-dessus votre joli bikini pour profiter de votre journée à la plage ! 

 

Protégez-vous de façon plus responsable aussi !

 

La culotte de règle ou culotte hygiénique se dissimule parfaitement sous un maillot de bain couvrant ou un shorty. En effet, elle pourra vous apporter une protection optimale pendant vos bains de soleil au bord de l’eau tout en alliant confort, écologie et sécurité.

 

Actuellement, beaucoup de femmes utilisent leurs protections hygiéniques habituelles pendant la période estivale telles que les tampons et le serviettes hygiéniques contenant du plastique et d’autres substances indésirables nocives pour la santé mais également pour l'environnement. Celles-ci sont devenus de véritables déchets pour les mers et les océans en période de vacances. 45 milliards de protections hygiéniques sont jetées chaque année. Ainsi, bon nombre d’oiseaux peuvent mourir étouffés par des applicateurs de tampons, et les poissons avec des bouts de serviettes hygiéniques. Ces deux types de protection mettent en moyenne entre 400 et 450 ans pour se décomposer dans la nature. Pour cette raison, nous déconseillons l’usage de protections hygiéniques traditionnelles et favorisons les options saines et écologiques telle que la culotte de règle.

 

Avoir ses règles et se baigner l’esprit tranquille est possible ! Et si malgré tous ces conseils, vous avez vraiment une aversion à nager pendant vos règles, limitez-vous aux baignades les jours où le flux est moins important. Par exemple, vous pouvez éviter la piscine au début des règles, pendant les premiers jours lorsqu'elles peuvent être particulièrement abondants.

call-to-action-brooke

Panier

Paiement avec ou sans création de compte

-10%
-15%
-20%
Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide. sisters-republic-fr-la-culotte-menstruelle-en-tissus-bio-efficace-12h-sans-fuite-ni-odeur-ni-sensation-d-39-humidite-elue-quot-victoire-de-la-beaute-top-innovation-quot

Sous-total 0.00 €
Sous-total Gratuit

Saisis ton code promo à la prochaine étape