le blog des sisters

< Retour
Tout savoir sur les pertes blanches
SANTÉ ET RÈGLES  | Jul, 2020

Tout savoir sur les pertes blanches

Partager :

Vous avez remarqué qu’un étrange liquide blanc plus ou moins abondant salissait vos bas régulièrement, si ce n’est quotidiennement ? Vous vous demandez d’où cela vient, à quoi cela sert-il ? Et si vous avez une inquiétude à ce sujet, on vous dit tout ce qu’il faut savoir !

 

Le b-a.ba de la perte blanche

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Ce qu’on appelle communément les pertes blanches est enfaite un phénomène tout à fait naturel qui fait partie du cycle menstruel de la femme. Scientifiquement, ces pertes portent le nom de leucorrhées et sont donc des sécrétions généralement blanches qui peuvent tirer vers le jaunâtre. Cet écoulement vaginal est produit par l’utérus et le vagin. Tout comme les règles, les pertes blanches varient d’une femme à l’autre : plus ou moins épaisses ou abondantes, certaines sont transparentes, d’autres légèrement laiteuses, d’autres blanches ou jaunes claires, etc.

 

De quoi sont-elles faites ?

 

Les pertes blanches sont composées de glaire cervicale. Cette dernière est une substance produite au niveau du col de l’utérus. Elle a pour rôle d’assurer la remontée des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule lorsqu’il y a fécondation. Ainsi, le flux des pertes blanches est accru la période précédant l’ovulation.

 

Combien de temps durent-elles ?

 

L’écoulement commence dès le début de la puberté de la femme, accompagné du début des règles, jusqu’à la ménopause. En d’autres termes, ces sécrétions surviennent toute la durée de la vie hormonale d’une femme. Donc il est fort conseillé de les accepter !

 

À quoi ça sert ?

 

Alors si vous voyez une sorte de liquide blanc dans votre culotte, pas de panique ! Ces sécrétions vaginales sont parfaitement naturelles et jouent même un rôle essentiel dans la santé de la femme ! Certaines femmes peuvent avoir peur que les pertes blanches soient signe de mauvaise santé ou de mauvaise hygiène intime, mais c’est tout l’inverse ! Avoir des pertes blanches est synonyme d’organes génitaux en bonne santé et que la santé reproductive d’une femme fonctionne bien. En effet, lorsque vous avez des pertes blanches, c’est votre corps qui vous dit que le processus qui vous permet d’avoir des enfants est soit en train de se faire soit en train de se mettre en place !

 

Mais l’utilité des pertes blanches ne s’arrête pas uniquement à être annonciatrices de bonnes nouvelles. En effet, les sécrétions vaginales permettent d’évacuer les cellules mortes que l’on peut retrouver au niveau de la muqueuse vaginale, c’est-à-dire la surface du vagin, ainsi que la sueur et la cyprine (liquide qui lubrifie les parois du vagin lors d’un rapport sexuel). En résumé, vos pertes blanches permettent à votre vagin de s’auto-nettoyer !

 

C’est d’ailleurs pourquoi il est important de noter : il n’est pas nécessaire de nettoyer l’intérieur de votre vagin avec des savons souvent conçus de produits chimiques. Cela pourrait fragiliser votre intimité, qui est une partie très fragile de votre corps.

 

Fatiguée de tâcher vos sous-vêtements? 
La culotte menstruelle fera disparaitre vos sécretions et pertes blanches !choisis ton modèle

Règles et pertes blanches

 

Vous pourrez remarquer que souvent, vos pertes blanches changent juste avant les règles. En effet, il existe deux types de pertes blanches :

  • Les pertes blanches qui arrivent avant l’ovulation, souvent lisses et transparentes. Elles sont signe que vous êtes fertiles.
  • Les pertes blanches qui arrivent avant les règles, souvent plus épaisses et abondantes et qui peuvent être jaunâtres.

Lorsque votre vagin produit des pertes blanches avant vos menstruations, cela signifie qu’il évacue les cellules mortes.

 

Les pertes blanches pendant la grossesse

 

Il faut savoir que le flux des pertes blanches est lié aux hormones. Dès le début de grossesse, le taux des hormones produites par les corps et le placenta est plus élevé. C’est pourquoi, si vous êtes enceinte, vos pertes blanches peuvent être plus abondantes que d’habitude et peuvent même être fluides. Pendant la grossesse, vos pertes blanches seront sûrement blanchâtres, et pourront être grumeleuses et glaireuses. Alors ne soyez pas inquiètes si vous remarquez un changement, c’est parfaitement normal !

 

Mais attention, ce n’est pas parce que vos pertes blanches changent que cela est forcément synonyme de grossesse fiable.

 

Est-ce que mes pertes blanches sont normales ?

 

« Est-ce que mes pertes sont anormales ? » Qui ne s’est jamais posé la question ? Car oui, l’aspect de vos pertes blanches peut tout aussi bien être révélateur de l’état de santé de votre vagin et peut notamment vous informer d’une éventuelle mycose vaginale ou d’une infection.

 

La mycose vaginale

 

Si vos pertes blanches sont similaires à du lait caillé et sont plus épaisses qu’habituellement, cela peut être signe que vous avez un déséquilibre dans votre flore vaginale. Il se peut que le candida albicans, le champignon de la mycose se soit développé. Néanmoins, si vous avez une mycose, vous aurez aussi les symptômes suivants :

  • Des sensations de brûlures et/ou de picotements
  • Des démangeaisons
  • Des irritations

La mycose peut être due à un traitement antibiotique, à un pantalon ou un sous-vêtement trop serré, à la chaleur ou encore si vous avez pour habitude de pratiquer la nage en piscine municipale.

 

L’infection

 

Si vos pertes blanches sont très importantes, dégagent une odeur nauséabonde et sont de couleurs variables, le tout couplé à des démangeaisons et des gonflements de la vulve et du vagin, vous êtes peut-être atteinte d’une vaginose bactérienne, c’est-à-dire une infection vaginale. Cette infection est causée par la présence du Gardnerella vaginalis, un germe, et non à cause d’une mauvaise hygiène.

 

Vivre au quotidien avec les pertes blanches

 

Vous en avez marre de vos pertes blanches qui salissent vos sous-vêtements ? S’il vous arrive de mettre un protège-slip ou une serviette régulièrement, on vous conseille de perdre cette habitude ! En effet, le port d’une serviette hygiénique, même petite, au quotidien peut assécher la vulve et faire l’effet inverse en augmentant les pertes blanches. Il est davantage conseillé de changer de sous-vêtements plus souvent.

Si les pertes blanches vous gênent réellement et que vous voulez pouvoir rester au sec tout en confort, vous pouvez opter pour une culotte absorbante ! Celle-ci absorbera vos écoulements de liquide vaginal et vous permettra de rester au sec avec l’esprit tranquille ! Ces culottes sont généralement portées en périodes de règles pour retenir les saignements mais font très bien l’affaire pour des pertes blanches !

 

Avec de 8 tailles différentes et 3 degrés d'absorptions, 
les culottes menstruelles s’adaptent à toutes les femmes.
choisis ton modèle
Publié le : Jul, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Les meilleures applications de yoga pendant les règles

Les meilleures applications de yoga pendant les règles

Il existe une idée reçue selon laquelle les femmes ne peuvent pas et ne doivent pas pratiquer un sport pendant...

Lire l'article
Les Douleurs aux Seins pendant les Règles

Les Douleurs aux Seins pendant les Règles

Avoir mal aux seins en période de règles est un phénomène tout à fait naturel qui ne nécessite en général...

Lire l'article
Les symptômes de l’anémie

Les symptômes de l’anémie

1- Qu'est-ce que l'anémie ? Quels en sont les symptômes ?   Les caractéristiques de l’anémie : On parle d’anémie lorsque...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus