le blog des sisters

< Retour
Implant contraceptif : tout savoir sur cette méthode de contraception
 | Sep, 2021

Implant contraceptif : tout savoir sur cette méthode de contraception

Partager :

L' implant contraceptif est certainement l’une des méthodes de contraception parmi les plus pratiques et les plus efficaces. Il s'agit d'un petit bâtonnet flexible qu’on insère sous la peau du bras et qui libère des hormones qui empêchent la grossesse et cela durant une période pouvant aller jusqu'à trois ans. 

Qu'est-ce que l'implant contraceptif ?

L'implant contraceptif, ou implant de contrôle des naissances, est un petit bâtonnet en plastique souple qui est placé sous la peau, dans la partie supérieure du bras pour être plus précis. Le bâtonnet mesure environ 4 cm de long et 2 mm de diamètre. Il libère un progestatif, ce qui empêche l'ovulation et donc la grossesse, et est considéré comme l'une des méthodes contraceptives les plus efficaces. 

Quelle est l'efficacité de l'implant ?

L'implant est efficace à 99 % pour prévenir les grossesses, ce qui signifie que moins d'une femme sur 100 tombera enceinte en un an d'utilisation. Malheureusement, il ne vous protège pas contre les infections sexuellement transmissibles ou IST puisque pour cela, vous devez utiliser un préservatif.

Comment fonctionne l'implant contraceptif ?

Le fonctionnement d’un implant contraceptif est assez simple puisqu’il libère progressivement une hormone progestative dans votre sang, ce qui permet de maintenir la gestation. 

En gros, cela empêche la grossesse de trois façons : en stoppant l'ovulation, en rendant le liquide du col de l'utérus plus épais (ce qui rend plus difficile l'entrée des spermatozoïdes dans l'utérus) et en empêchant la muqueuse de l'utérus de s'épaissir suffisamment pour qu'un embryon puisse s'y développer. 

Comment se fait la pose de l'implant contraceptif ?

Lors de votre rendez-vous, votre médecin ou votre infirmière discutera avec vous de vos antécédents médicaux et s'assurera que vous n'êtes pas enceinte. Il est utile de savoir que vous pouvez vous faire poser l'implant à tout moment de votre cycle menstruel. 

S'il est posé dans les cinq premiers jours de votre cycle, vous serez immédiatement protégée contre la grossesse. À tout autre moment du cycle, vous devrez utiliser des préservatifs ou un autre moyen de contraception pendant sept jours. Il faut savoir également que vous pouvez vous faire poser l'implant immédiatement après un accouchement ou après un avortement ou une fausse couche.

En ce qui concerne sa pose, cela reste également simple puisque votre médecin ou votre infirmière vous fera allonger et vous administrera une anesthésie locale et ce, pour engourdir la partie de votre bras où l'implant sera inséré. 

Généralement, le professionnel de santé qui vous prendra en charge utilisera un applicateur en forme de crayon pour insérer l’implant dans votre bras. Si cette idée vous fait frémir, sachez que la sensation est similaire à celle d'une injection et que vous n'aurez pas besoin de points de suture. 

Le médecin ou l'infirmière vérifiera ensuite votre bras pour s'assurer que l'implant est bien en place. Il vous montrera comment sentir l'implant avec vos doigts afin que vous puissiez également le vérifier. Ils mettront un pansement pour le garder propre et sec. 

Toutefois, il faut savoir que la zone peut être sensible pendant un jour ou deux et peut être meurtrie et légèrement gonflée, ce qui fait qu’il est important de veiller à ce que l’implant reste en place pendant quelques jours et éviter surtout les chocs au niveau du bras dans lequel le bâtonnet est inséré.

Lors de la première mise en place, vous pouvez remarquer des bleus, une sensibilité ou un gonflement autour de l'implant. Vos règles peuvent devenir irrégulières, peu abondantes voire même s'arrêter complètement. Mais il est également possible qu'elles deviennent plus abondantes ou durent plus longtemps. 

Le processus de retrait de l'implant contraceptif

L'implant dure trois ans et doit être retiré et remplacé au bout de ce laps de temps afin de vous protéger contre la grossesse. Donc, pour ce faire, vous devrez retourner chez votre médecin ou votre infirmière pour faire retirer l'implant.

Ici, la procédure est aussi assez simple et ne prend généralement que quelques minutes et si vous décidez d'insérer un autre dispositif, vous pouvez le faire immédiatement après le retrait du premier implant. Toutefois, si vous choisissez de ne pas remplacer l'implant, vous ne serez plus protégée contre la grossesse. Si vous ne souhaitez pas être enceinte, vous devrez donc prévoir une autre forme de contraception.

Les avantages et les inconvénients de l'implant contraceptif

Avantages:

  • Efficace pendant 3 ans
  • C'est une bonne option si vous ne pouvez pas utiliser une contraception à base d'œstrogènes, comme la pilule combinée, le patch contraceptif ou l'anneau vaginal.
  • Il peut être utilisé en toute sécurité pendant l'allaitement.
  • Votre fertilité revient à la normale dès que vous le retiré.
  • Vous n'avez pas y penser quotidiennement contrairement aux pilules contraceptives que vous pouvez oublier de prendre. 

Inconvénients:

  • Vous devez subir une petite intervention pour le poser et le retirer.
  • Vous devez vous souvenir de la date d'expiration de l'implant.
  • Parfois, l'implant est difficile à sentir sous la peau, ce qui peut rendre son retrait plus difficile.
  • Il ne vous protège pas contre les IST (seuls les préservatifs le font).
  • Votre cycle menstruel peut changer de manière radical.
  • Certains effets secondaires temporaires peuvent inclure des maux de tête, des changements d'humeur, des modifications de la libido et une sensibilité des seins.
  • L'acné peut s'aggraver
  • Il peut être affecté par certains médicaments appelés inducteurs enzymatiques. 

Qui peut utiliser l'implant contraceptif ?

Les femmes qui veulent un contraceptif de longue durée, qui trouvent difficile ou ne veulent pas se souvenir de prendre leur contraception tous les jours ou ne peuvent pas utiliser un contraceptif contenant des œstrogènes, peuvent utiliser l’implant. 

Qui ne devrait pas utiliser l'implant contraceptif ?

Les femmes qui pensent qu'elles sont peut-être déjà enceintes, ne veulent pas que leurs règles changent, prennent d'autres médicaments qui peuvent affecter l'implant qui sont atteintes d'un cancer du sein, d'une maladie du foie, d'une maladie artérielle ou ont des antécédents de maladie cardiaque ou d'AVC et qui présentent des saignements vaginaux inexpliqués (tels que des saignements entre les règles ou après un rapport sexuel), ne devraient pas utiliser l’implant. 

Bon à savoir 

L'implant contraceptif n'est pas contre-indiqué chez les femmes en surpoids. Cependant, il est possible que le dispositif ne soit pas aussi efficace chez les femmes ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30.

Publié le : Sep, 2021
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Zoom sur l'éponge contraceptive

Zoom sur l'éponge contraceptive

Avez-vous déjà entendu parler de l'éponge contraceptive ? Eh bien non ? Sachez que ce moyen de contraception, utilisé par...

Lire l'article
Éponge menstruelle : cette protection est-elle efficace ?

Éponge menstruelle : cette protection est-elle efficace ?

Aujourd’hui, nous avons la chance d'avoir plus de choix en ce qui concerne les protections hygiéniques, ce qui nous permet...

Lire l'article
Les meilleures alternatives aux protections hygiéniques jetables

Les meilleures alternatives aux protections hygiéniques jetables

Dans cet article nous allons parler des règles et de l’utilisation des protections hygiéniques jetables. Ces produits jetables ont un impact...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Fabriqué avec du coton BIO

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus