le blog des sisters

< Retour
Faire l’amour pendant les règles
MIEUX VIVRE SES REGLES  | Jul, 2020

Faire l’amour pendant les règles

Partager :

« 75% des femmes déclarent ne pratiquer aucun rapport sexuel pendant les règles ». Entre idées reçues et dégoût, sexe et règles ne sont pourtant pas antinomiques. On vous en dit plus sur le sujet.

 

1- Règles et changements hormonaux chez les femmes : quels en sont les symptômes ?

 

Les hormones ont un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de chaque étape du cycle féminin. En effet, sous l’impulsion de l’hypophyse, la FSH, une hormone dite folliculo-stimulante et la LH stimulent les ovaires. Ceux-ci vont alors à leur tour libérer notamment de la progestérone et de l’oestrogène dans le sang, des hormones ayant une action sur l’utérus. Selon les quantités de ces deux hormones dans le corps, variables selon la période du cycle menstruel, différents symptômes peuvent apparaître chez la femme, notamment pendant les règles :

 

  • Au premier jour des règles, la progestérone et l’oestrogène sont au plus bas, ceci induit des crampes parfois très douloureuses en bas du dos et/ou du ventre sur toute ou partie de la période des menstruations. Ces crampes sont initiées sous l’impulsion d’autres hormones : les prostaglandines. L’utérus se contracte afin d’évacuer sang et surplus de muqueuse utérine ; il s’agit des règles.
  • Les prostaglandines peuvent aussi induire, en passant dans le sang, des diarrhées et des nausées pendant les règles.
  • Les seins gonflés ou douloureux sont un des autres symptômes possibles des règles ; ce phénomène est lié à un excès d’oestrogènes dans le corps au moment des menstruations.
  • Les prostaglandines évoquées plus haut peuvent également induire des maux de tête en période de menstruations.
  • Le déséquilibre hormonal, notamment concernant les oestrogènes, peut impacter les neurotransmetteurs du cerveau. Ce phénomène crée notamment des difficultés d’endormissement et des troubles de l’humeur. Pendant vos règles, vous avez peut-être d’ailleurs remarqué que vous êtes plus irritable, triste ou anxieuse qu’à l’accoutumée. Notez cependant que ces modifications de l’humeur sont relatives par rapport à celles liées au syndrome prémenstruel qui peuvent parfois devenir invalidant pour les femmes.
  • En périodes de menstruations, vous pouvez également être plus sujette à des bouffées de chaleur et une transpiration excessive, les glandes sudoripares étant stimulées par les fluctuations hormonales.
  • Enfin, des poussées d’acné peuvent apparaître avant et au début des règles ainsi qu’une fatigue importante. Ce manque d’énergie est souvent dû à des flux importants, synonymes de baisse de fer et de globules rouges dans le sang.

 

 

2- Les idées reçues sur le sexe pendant les règles

 

On ne peut pas pratiquer de relations sexuelles pendant les règles

 

Cette fausse croyance est peut-être véhiculée par le fait que certains couples ne sont pas à l’aise avec l’idée d’avoir des rapports sexuels en période de menstruations, pourtant il est tout à fait possible de faire l’amour même si vous avez vos règles. Les médecins ne contre-indiquent en aucun cas cette pratique. Il convient en outre de protéger ses draps avec une serviette pour éviter de les salir ou bien de profiter d’une douche commune pour des rapports sexuels sans risque de tache. Pour protéger vos vêtements, la culotte menstruelle reste votre meilleure alliée.

 

On ne peut pas pratiquer le cunnilingus pendant les règles

 

Le clitoris étant bien distinct du vagin, le sexe oral est possible même quand la femme a ses règles. Sous la douche, cette pratique peut, une fois encore, être plus aisée : elle évite toute odeur ou risque de tacher draps et vêtements.

 

Le sexe en période de menstruations est douloureux pour la femme

 

Les hormones peuvent favoriser, notamment en cas de flux abondants, une mauvaise lubrification et des parois vaginales plus sensibles. Ceci n’est pas valable chez toutes les femmes mais si tel est votre cas, un simple lubrifiant permettra de contourner le problème. De la même façon, le col de l’utérus étant plus bas et plus sensible en période de règles, certaines positions peuvent être plus inconfortables voire douloureuses. Adaptez simplement la position pour que la pénétration ne soit pas synonyme de douleurs. Ainsi, le sexe pendant les règles n’est pas douloureux pour toutes les femmes : seulement certaines d’entre elles sont incommodées lors de la pénétration. Il convient alors d’orienter son partenaire vers les positions adaptées. A contrario, les orgasmes, libérant des endorphines, ou hormones du plaisir, peuvent atténuer les douleurs liées aux règles (crampes, maux de tête…). Une bonne raison de ne pas s’en priver !

 

3- Sexe pendant les règles : les informations utiles et les précautions à prendre

 

Le sexe pendant les règles est donc tout à fait possible si les deux partenaires en ont envie, cependant, contrairement à certaines croyances, les règles ne protègent pas d’une éventuelle grossesse. Bien sûr, il s’agit de la fin du cycle : les risques sont donc plus faibles mais pas inexistants. Ajoutez à cela que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 4 jours dans le vagin, vous comprendrez vite qu’un contraceptif local ou oral est indispensable !

Pendant les règles, la pratique de rapports sexuels ne protège pas des Infections Sexuellement Transmissibles (ou IST), ils favorisent au contraire les risques. Il convient encore une fois d’être vigilant et de se protéger. Par ailleurs, les symptômes des règles peuvent être similaires à certaines maladies sexuelles transmissibles : maux de tête, fatigue, crampes, douleurs au ventre… Il est important pour chaque femme de bien connaître ses cycles et les symptômes associés afin de différencier sans problème règles et infection.

Pendant les menstruations, veillez à éviter le stress et une mauvaise alimentation ; ces deux facteurs favorisent également les IST comme l’herpès génital.

  

Si vous n’êtes pas indisposée par des douleurs particulières ou une gêne trop importante concernant la situation, sexe et règles ne sont absolument pas incompatibles. À condition de continuer à vous protéger et d’adapter vos pratiques en cas de douleurs ou d’inconfort, ne vous privez pas de relations intimes si vous en avez envie.

Publié le : Jul, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Les meilleures applications de yoga pendant les règles

Les meilleures applications de yoga pendant les règles

Il existe une idée reçue selon laquelle les femmes ne peuvent pas et ne doivent pas pratiquer un sport pendant...

Lire l'article
Les Douleurs aux Seins pendant les Règles

Les Douleurs aux Seins pendant les Règles

Avoir mal aux seins en période de règles est un phénomène tout à fait naturel qui ne nécessite en général...

Lire l'article
Les symptômes de l’anémie

Les symptômes de l’anémie

1- Qu'est-ce que l'anémie ? Quels en sont les symptômes ?   Les caractéristiques de l’anémie : On parle d’anémie lorsque...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus