le blog des sisters

< Retour
Allergie au tampon : les symptômes et que faire?
SANTÉ ET RÈGLES  | Mar, 2020

Allergie au tampon : les symptômes et que faire?

Partager :

Les nouveaux produits hygiéniques disponibles aujourd’hui sont une vraie disruption sur le marché de l'hygiène féminine.
On estime qu'une femme utilisera en moyenne autour de 20 000 tampons au cours de sa vie, auxquels s'ajoutent d'innombrables serviettes hygiéniques. Cependant, leur utilisation a toujours suscité des inquiétudes en matière de santé. En effet, aujourd’hui beaucoup de femmes peuvent souffrir d’une allergie aux tampons et d’un bouleversement de leur hygiène intime. À chaque cycle menstruel, leur vie devient un cauchemar. Comme pour beaucoup d'autres allergies, il s'agit généralement d'une éruption cutanée rouge, douloureuse et qui démange, sauf que cette fois-ci c’est au niveau des parties génitales que cela se passe. Quelles en sont les causes ? Existe-t-il d’autres alternatives ? Le blog des Sisters vous répond.

 

Qu’est-ce qui peut causer une allergie aux tampons ?

Les tampons sont fabriqués avec des matériaux connus pour leur capacité d’absorption, il s’agit même d’un facteur clé de leur succès. Certaines marques affirment que leurs tampons peuvent supporter jusqu'à dix fois leur propre poids. Au milieu d’autres composants comprenant des neutralisants d’odeurs, du glyphosate et des additifs chimiques, la mousse, le coton et les fibres synthétiques font partie des éléments constitutifs de ces protections périodiques.

Malheureusement, l’ensemble de ces composants n'est pas toujours divulgué, certains fabricants invoquant des raisons de brevet. Et pourtant la combinaison de plusieurs composants et sa proximité avec un environnement corporel peuvent avoir des effets néfastes sur la santé avec le temps. Par exemple, comme c’est aussi le cas des serviettes hygiéniques à ailettes, les matières synthétiques et autres substances chimiques restreignent la libre circulation de l'air et peuvent emprisonner la chaleur et l'humidité. 

Cela peut favoriser la croissance d'infections intimes fongiques et bactériennes. Si certaines femmes présentent des irritations mineures sur leur peau génitale, d'autres peuvent avoir de sérieuses réactions allergiques en utilisant tampons et serviettes jetables.

 

Quels sont les symptômes d’une allergie aux tampons ?

Une réaction allergique aux tampons entraîne des démangeaisons, des rougeurs et des gonflements au niveau de la partie génitale. Il est très rare qu'une réaction allergique se développe sur tout le corps. 

A savoir que les composants des tampons peuvent également présenter d’autres menaces pour la santé. Bien que cela n’ait pas encore été prouvé, les tampons pourraient « théoriquement » impacter le système immunitaire des femmes ainsi que leur système hormonal. 

Pour l’heure, le risque le plus grave reconnu des tampons (heureusement cela se produit rarement), est le syndrome du choc toxique (SCT). Celui-ci est causé par des toxines toxiques suite à une surcroissance de bactéries dans le vagin associée à l'utilisation de tampons.

Il survient le plus souvent lorsque les tampons ont été laissés trop longtemps, voire oubliés. Les femmes touchées présentent des fièvres, des vomissements, des diarrhées et des tremblements. Un traitement rapide est nécessaire pour éviter le risque que l’infection se propage au niveau des autres organes. Le SCT peut être mortel.


Les culottes de règles Sisters Republic sont vierges
de toutes substances ou additifs nocifs :

 

choisis ton modèle

Je découvre

 

L’allergie se présente-t-elle directement ?

Une allergie aux tampons hygiéniques peut survenir très tard. Elle peut ne pas se présenter directement à l’adolescence mais plutôt à l’âge adulte. Toutefois, si vous avez toujours remarqué une sensibilité (une gêne) durant leur port, vous êtes très probablement prédisposée à développer une allergie.

La grande majorité des allergies se développeront au fil du temps. Une femme dont les règles durent plusieurs jours (5, 6, 7 jours) et qui porte sans cesse des tampons risque d’en développer car elle est trop exposée aux composants toxiques des tampons.

 

Faut-il éviter de porter des tampons ?

Le mieux pour éviter tout risque est de ne pas en porter du tout ! Optez plutôt pour une protection externe en tissu oeko-tex, comme les culottes de règles Sisters Republic. Cela dit, si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, vous pouvez prendre des mesures pour éviter leurs effets indésirables potentiels. Choisissez une marque dont les composants sont étiquetés ou optez pour des produits en coton biologique. Si vous remarquez une irritation avec un type particulier, changez de marque.

Les tampons « super-absorbants » peuvent avoir plus d'effets indésirables, choisissez le taux d'absorption le plus faible. Changez de tampon fréquemment, de préférence toutes les 3 à 4 heures. Évitez absolument d'en laisser un pendant la nuit, utilisez plutôt une culotte de règles qui n’est pas intrusive et protège vraiment efficacement tout en offrant un confort inégalé. Les culottes de règles Sisters Republic, par exemple, ont une protection qui remonte jusqu'en haut du dos et sont donc parfaites pour une protection zéro fuite même en position allongée  .

Bien évidemment, il n’y a aucune raison de mettre un tampon en l'absence de règles. Mais là encore, si vous souhaitez mettre une protection en prévision de l’arrivée de vos règles, la culotte de règles est parfaite pour cet emploi. 

Enfin, faites attention à ne pas abîmer votre muqueuse vaginale au moment où vous insérez le tampon.

 

Faut-il consulter un gynéco ?

Si vous remarquez des symptômes persistants associés à l'utilisation des tampons ou même d’autres produits hygiéniques, consultez votre gynécologue le plus tôt possible.

Il est important de faire une évaluation approfondie car il peut s’agir d’un autre problème. Il faudra donc dans un premier temps s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une surcroissance bactérienne ou d’un déséquilibre du pH. 

En effet, il existe d’autres maladies qui peuvent provoquer une irritation, une brûlure, des douleurs pendant les rapports sexuels, des rougeurs, des démangeaisons et/ou un gonflement de la partie génitale.

Une fois le diagnostic posé, il sera plus facile de traiter le problème !

 

Quelles sont les alternatives aux tampons ?

Outre les différentes marques qui produisent des tampons hypoallergéniques et/ou 100 % coton, vous pouvez également essayer d’utiliser durant vos règles :

  • La culotte menstruelle : il existe de nombreuses marques populaires de culottes menstruelles.Sisters Republic est la marque de culotte de règles qui permet aux femmes de se sentir libres durant les règles. Il s’agit de la meilleure solution pour éviter le port d'une serviette hygiénique et de tampons. 

Pour les femmes qui ont un flux important, il s’agit sûrement d’une meilleure alternative que les serviettes lavables. La culotte de règles est très absorbante, se rince à l’eau froide et peut être lavée en machine avec vos autres sous-vêtements.

  • La coupe menstruelle : idéal pour les femmes qui ont un flux important et qui doivent changer souvent de tampons. À savoir que, bien que convenable lorsqu'elle est installée correctement, l'insertion et le retrait d'une coupe menstruelle demandent une certaine dextérité et un temps d'adaptation, de plus, les recherches ont prouvé qu’elle ne protégeait pas pour autant du choc toxique.
  • Les serviettes hygiéniques lavables : les protèges slip lavables peuvent être une solution. Libres de perturbateurs endocriniens et de produits chimiques, ces petites serviettes hygiéniques colorées se sont converties en l’un des produits d’hygiène les plus populaires du marché, très prisé par les jeunes filles et les étudiantes. Seul bémol, elles doivent se laver plus souvent que les culottes menstruelles, ce qui n’est pas très commode si vous êtes au bureau ou à l’université toute la journée et elles ont davantage tendance à provoquer des fuites et tâches car la serviette peut glisser, se plier etc alors que dans le cas d’une culotte de règles, la protection fait partie intégrante de la culotte et donc elle reste bien en place.
 
Les Culottes menstruelles Sisters Republic sont pensées pour aider les femmes à répondre à leurs problèmes d'hygiène intime
tout en leurs apportant une protection efficace :

Publié le : Mar, 2020
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Instagram et les règles

Instagram et les règles

1- Censure et controverse Les règles : un sujet tabou Tabou parmi les tabous, le sujet des menstruations n’a pas fini...

Lire l'article
Les dangers des protections invasives

Les dangers des protections invasives

1- Quelles protections hygiéniques sont dites invasives ? A l’arrivée des règles, difficile de faire l’impasse sur vos protections hygiéniques...

Lire l'article
L'acupuncture pendant les règles

L'acupuncture pendant les règles

Les règles s’accompagnent souvent de nombreux désagréments liés au syndrome prémenstruel. Entre les crampes dans le bas-ventre, les maux de...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

livraison-culotte-menstruelle

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus
test-gratuit-culotte-menstruelle

30 jours pour changer d’ avis

En savoir plus
composition-culotte-menstruelle

Composition irréprochable

En savoir plus
service-client-culotte-menstruelle

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus