le blog des sisters

< Retour
Yoga & règles
MIEUX VIVRE SES REGLES  | Aug, 2019

Yoga & règles

Partager :

Pratiquer le yoga pendant la période des règles

Rester scotchée au canapé sous un plaid durant les quelques jours de règles par mois, c’est une habitude que prennent de nombreuses femmes. Pourtant, vous n’êtes pas obligée de passer par là. Parce que vous ressentez des douleurs, vous préférez rester dans un coin jusqu’à ce que le mal s’estompe. Pour remédier à ces maux, vous avez la possibilité de pratiquer du yoga, qui peut même soulager les douleurs.

            posture yoga regles

 

Certaines postures yogiques procurent en effet de multiples bienfaits et vous aideront à vous sentir mieux. Dorénavant, ne vous laissez plus abattre par votre période menstruelle et prenez votre corps en main. Les séances de yoga pendant les règles présentent plusieurs avantages, même si vous êtes débutantes. Certaines asanas vous seront bénéfiques, tandis que d’autres seront à proscrire. Si auparavant vous pensiez que yoga et règles n’avaient rien en commun, vous changerez désormais d’avis. Faisons un petit tour d’horizon sur le sujet.

Les avantages de concilier yoga et règles

Selon les statistiques, près de 80 % des femmes souffrent tous les mois de règles douloureuses, et cela n’inclut pas celles qui sont atteintes d’endométriose. Grâce au yoga, vous pouvez parfaitement pallier ces douleurs menstruelles. Rien ne vous empêche de vous adonner à cette discipline à condition d’exécuter les bonnes postures. Il n’existe en réalité aucune contre-indication concernant le yoga durant les règles. Bref yoga et règles font bon ménage. Mais si vous ne savez pas quels exercices réaliser, demandez toujours l’opinion de votre professeur de yoga.

Quoi qu’il en soit, sachez que les bienfaits du yoga peuvent se répercuter sur votre humeur lors de vos règles. Généralement, les femmes sont nerveuses, fatiguées, stressées et plus facilement irritables. L’énergie est en baisse. Avec des exercices appropriés, le yoga vous aidera à stimuler votre mental, à calmer les crampes et les douleurs abdominales, à diminuer le stress, à détendre la partie inférieure du dos, bref à booster votre énergie.

Yoga et règles : les postures à privilégier

Si d’habitude vous vous blottissez sous vos draps jusqu’à ce que les douleurs menstruelles disparaissent, changez de comportement. Participez à un stage de yoga ou sortez votre tapis de yoga et pratiquez chez vous. Découvrez ci-dessous les postures qui vous permettront d’atténuer la douleur efficacement. Les quelques asanas suivantes sont douces et contribuent au soulagement des crampes ainsi qu’à la régulation de la circulation du sang. Par la même occasion, elles réduisent les problèmes de dos.

La posture du cadavre ou Savasana

Cette première posture vous aidera à faire le plein d’énergie et à vous recentrer sur vous. Pose primordiale au yoga, la posture du cadavre est souvent accomplie pour terminer une séance de yoga. Elle procure une relaxation totale. En vous allongeant sur le dos, écartez vos jambes et vos bras légèrement. Dirigez les paumes de vos mains vers le ciel et ressentez votre respiration. Respirez en profondeur et lentement. Toutes les parties de votre corps se détendent.

La posture de l’enfant ou Balasana

Voici une posture classique pour combiner yoga et règles. Pour vous détendre, il n’y a pas mieux comme exercice. Sa réalisation est simple. Vous devez commencer par vous mettre à quatre pattes. Puis écartez les genoux en suivant la largeur de vos épaules et en joignant les gros orteils. En expirant profondément, descendez les hanches vers les chevilles et courbez le buste en avant. En relâchant les bras au sol devant vous, conservez vos paumes vers le bas. Détendez le dos et touchez le sol avec votre menton. Réitérez l’entraînement pendant plusieurs respirations.

La posture du chat ou Marjariasana

Si elle est fréquemment accomplie lors d’une séance de yoga pour enfant, cette seconde posture détient également l’atout de détendre le dos tout en favorisant le flux d’énergie dans tout le corps. Elle assouplit aussi la colonne vertébrale. Comme pour l’asana précédente, démarrez en vous plaçant à quatre pattes. Posez vos bras parallèles à vos genoux. Lors de l’inspiration, descendez votre ventre et redressez la tête. Au moment d’expirer, arrondissez votre dos et baissez votre tête.

La posture du chien tête en bas ou Adho Mukha Svanasana

Pour assurer le bon déroulement de votre séance dédiée à concilier yoga et règles, exécutez cette posture. Cette asana tonifie le corps et détend le bas du dos ainsi que la colonne vertébrale. Et vous le savez sans doute déjà, ces zones du corps sont souvent sujettes à des douleurs au cours de la période menstruelle. De plus, elle soulage le corps et aide à déstresser. En prenant une position en V inversée, formez un angle de 90 degrés avec vos cuisses et votre colonne vertébrale. Soutenez votre poids en posant vos mains au sol, devant les épaules. Inspirez en relevant les genoux puis en les allongeant progressivement. Puis tirez votre colonne vertébrale vers le haut. Expirez en tendant les talons vers le sol. Maintenez la posture trois minutes et achevez l’exercice en expirant et en fléchissant les genoux pour revenir au sol.

 

yoga-regles-bien-etre

 

Yoga et règles : les postures à éviter

Si certaines postures pratiquées lors d’un cours de yoga sont particulièrement bénéfiques lorsque vous avez vos règles, d’autres le sont moins et sont même déconseillées. Ainsi, n’exécutez pas de postures ou d’enchaînements qui sollicitent l’abdomen : inversions, postures de tension, postures de torsion, ainsi que celles qui nécessitent de trop lever les jambes… Par ailleurs, si vous avez vos règles, n’effectuez aucune asana avec la tête en bas.

Les postures de torsion procurent certes des bienfaits insoupçonnés mais pas pendant la période menstruelle. Durant les règles, elles risquent de rendre les saignements plus intenses. D’autre part, si vous êtes indisposée, les postures inversées peuvent engendrer l’effet contraire et arrêter les saignements. Et quand le sang stagne, il retourne dans l’utérus, ce qui est susceptible d’entraîner des problèmes. Même si, pour vous, les règles ne viennent pas toujours avec des douleurs, de l’inconfort ou la mauvaise humeur, évitez les postures ci-dessus.

Aussi, privilégiez les postures douces qui vous permettent de masser le bas du dos et le ventre. Tant que vous y êtes, récitez des mantras et pensez de temps en temps à méditer afin d’optimiser les effets de votre séance de yoga. En outre, procurez-vous des culottes de règles qui vous permettront de réaliser vos exercices physiques de yoga dans le plus grand confort pendant la période menstruelle.

Comme vous le voyez, on peut bien allier sport et règles, en particulier le yoga mais à condition de bien choisir les postures adaptées. 

Publié le : Aug, 2019
Partager cet article

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

D'AUTRES ARTICLES ?

Blogs sur les règles : Notre sélection

Blogs sur les règles : Notre sélection

Les règles ne se discutent pas aussi librement que l’épilation ou les recettes de beauté. Malheureusement, certaines questions restent taboues...

Lire l'article
La signification de la couleur des règles

La signification de la couleur des règles

On prête souvent peu attention à couleur de nos menstruations jusqu’à l’apparition de symptômes plus inquiétants. Pourtant, elle doit être...

Lire l'article
Faire ou ne pas faire du sport pendant ses règles ?

Faire ou ne pas faire du sport pendant ses...

Le fait d’être « indisposée » représente pour beaucoup d’entre nous une excuse pour ne pas faire de sport. Pourtant, une activité...

Lire l'article

Pourquoi choisir les sisters ?

Livraison offerte dès 40€

En savoir plus

60 jours pour essayer

En savoir plus

Composition irréprochable

En savoir plus

Les Sisters à votre écoute

En savoir plus