Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

LIVRAISON OFFERTE en France métropolitaine.

Jusqu'à -20% DE REDUCTION avec les packs

Payez en 3 FOIS SANS FRAIS dès 100€

SATISFAITE ou REMBOURSEE pendant 30 jours

Reprise des règles après la Ménopause: tout ce qu’il faut savoir

Chaque femme commence un jour ou l’autre à avoir ses règles. Ces dernières apparaissent la plupart du temps lors de la puberté. Elles se caractérisent par des saignements mensuels et certains symptômes secondaires qui ne rendent pas cette période des plus agréable : maux de tête, crampes, ou encore sautes d’humeur. Mais les menstruations ne durent pas éternellement. Elles s’arrêtent en général aux alentours de la cinquantaine : c’est la ménopause. Faisons un tour d’horizon sur cette ménopause et ce qu’elle signifie dans le quotidien des femmes.

call-to-collection-bestSeller

 Tout savoir sur la ménopause

  • Qu’est-ce que c’est ? 

La ménopause est un phénomène tout à fait naturel qui arrive à toutes les femmes. Elle survient en général autour des 50 ans mais cet âge n’est pas définitif et peut varier d’une femme à l’autre. 

Définition. La ménopause se déclenche lorsque les ovaires cessent de produire les œstrogènes et la progestérone, qui sont les hormones de la reproduction. Plus simplement, on dit qu’une femme est ménopausée lorsqu’elle n’a pas eu de menstruation pendant 12 mois consécutifs.

Cependant, la ménopause ne se résume pas à un simple arrêt des règles. En effet, elle se divise en 3 étapes :

  • La préménopause.
  • La ménopause confirmée. 
  • La pré-ménopause

Le phénomène de la ménopause est précédé d’une période qui dure quelques années : la périménopause ou préménopause.

Durant la périménopause, les ovaires continuent de produire de l’œstrogène mais de manière de moins en moins importante au fur et à mesure que les années passent. Ainsi, une grossesse est toujours possible même en début de ménopause. En effet, pendant la pré-ménopause, les organes reproducteurs continuent de fonctionner. Il est important de savoir que les chances de tomber enceinte se réduisent au fur et à mesure du temps. Cette étape est en quelque sorte la dernière ligne droite si l’on veut avoir un bébé. Plus on s’y prend tôt et plus on met les chances de son côté.

La périménopause est également synonyme de saignements. Il est donc normal d’avoir encore ses règles à ce moment-là. Néanmoins, le cycle menstruel est perturbé et irrégulier. Les règles sont donc, elles aussi, irrégulières. Pour cette raison, la culotte menstruelle est l'option idéale car elle s'adapte à tous types de flux et sert de protection aussi bien qu'accessoire de mode.

call-to-action-sporty

  • La préménopause

Cette étape peut être facilement détectée puisqu’elle inclut de multiples symptômes :
  • Des troubles du sommeil: insomnie. C’est le symptôme que l’on retrouve le plus souvent chez les femmes en préménopause. Il est aussi le plus intense.
  • Des changements d’humeur: irritabilité, dépression, angoisse.
  • Un changement de libido : cette dernière peut soit être accrue soit être diminuée.
  • Des bouffées de chaleur ou sueurs nocturnes: ce symptôme touche environ 70% des femmes en ménopause. Il peut être accompagné de rougeur et/ou de transpiration.
  • La prise de poids: chaque femme réagit différemment à la préménopause mais la plupart affirment prendre du poids qu’il est difficile à perdre ensuite. La ménopause modifie la répartition des graisses, qui auront tendance à s’accumuler au niveau du ventre, des cuisses et des fesses.
  • Des troubles urinaires : il existe des risques de fuite urinaire.
  • Des troubles vaginaux : la paroi vaginale peut devenir plus fine, moins élastique et plus sèche en raison de la carence en œstrogène. Ce phénomène peut rendre les rapports sexuels inconfortables.
  • Des règles irrégulières: le cycle menstruel est perturbé, ce qui provoque des règles irrégulières. Il faut penser à toujours avoir une protection hygiénique à proximité.

 

  • La ménopause confirmée

Nous voici arrivés à la dernière et ultime étape. La ménopause est confirmée lorsque les cycles menstruels cessent totalement. Les règles et le phénomène d’ovulation se stoppent et les organes reproducteurs ne sont plus efficients et il n’est plus possible de tomber enceinte. C’est la fin de tous les tracas liés aux règles ! Vous pouvez enfin dire adieu aux maux de ventre et aux saignements.

On associe à la ménopause ce qu’on appelle les troubles « climatériques », c’est-à-dire les changements physiques, psychologiques et endocriniens. Ces troubles se caractérisent par plusieurs symptômes :

  • Des symptômes génitaux : sécheresse vulvo-vaginale, douleurs pendant les rapports sexuels et baisse du désir.
  • Des irritations ou infections urinaires fréquentes.
  • Des bouffées de chaleur : ces bouffées sont brèves et ne durent pas plus de quelques minutes.
  • Des bouffées vasomotrices: une sensation brusque de chaud sur tout le corps puis des rougeurs apparaissent au niveau du visage et du cou, possibilité de sueurs et de frissons.
  • Des sueurs nocturnes.
  • Des douleurs aux articulations : elles sont généralement plus soutenues le matin et diminuent après le dérouillage matinal.

De plus, le risque d’ostéoporose et de maladies cardiovasculaires est augmenté lors de l’arrivée de la ménopause en raison de l’arrêt de production des hormones reproductives. De ce fait, certaines femmes sont contraintes de prendre un traitement hormonal de la ménopause (THM). C’est pourquoi il est conseillé de consulter régulièrement son ou sa gynécologue.

Les saignements après la ménopause

  • Les Causes

Il est possible qu’après la ménopause, des saignements surviennent. C’est ce qu’on appelle les saignements post-ménopausiques

Ces saignements peuvent être provoqués par le traitement hormonal de substitution (THS) s’il a été mal dosé. Ces saignements peuvent aussi être causés par un endomètre trop épais par exemple. Ces pertes, bien qu’inconfortables, ne sont pas nécessairement signe de mauvaise santé ou de problème, en particulier si elles apparaissent au début de la prise du traitement.

Dans d’autres cas, une femme peut saigner après la ménopause si un fibrome utérin s’est mis à saigner. Ce dernier peut se mettre à saigner s’il est trop volumineux. Dans cette situation, il est nécessaire de consulter un ou une gynécologue afin d’éviter tout risque d’hémorragie voire d’anémie.

À l’arrivée de ces saignements, il faut faire attention à ne pas les confondre avec une cystite ou des hémorroïdes par exemple, qui sont des problèmes nécessitant des soins.

Dans les cas les plus graves, saigner 5 ou 6 ans après la ménopause peut être signe de cancer du col de l’utérus ou un cancer de l’endomètre.

call-to-action-frenchy

Panier

Paiement avec ou sans création de compte

-10%
-15%
-20%
Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide. sisters-republic-fr-la-culotte-menstruelle-en-tissus-bio-efficace-12h-sans-fuite-ni-odeur-ni-sensation-d-39-humidite-elue-quot-victoire-de-la-beaute-top-innovation-quot

Sous-total 0.00 €
Sous-total Gratuit

Saisis ton code promo à la prochaine étape